Mardi 30 Mai 2017
uk fr es
On the road:
Impressions étranges: la danse des planètes, 2012, etc...! Janvier 2009

"En regardant ce mois de décembre 2008, sur les bords du Nil, ce remarquable danseur Soufi nous montrer par son art émouvant, la danse des planètes de notre système solaire, puis le phénomène de la précession des équinoxes et bien d'autres choses encore, je ne pouvais m'empêcher de penser aux surprises que nous apporte sans cesse le Présent et l'Avenir. Pour le Présent, je venais de voir mon portrait installé sur le mur des "célébrités" du club des égyptologues et explorateurs à Giza, installé à côté de ceux de Temple, Bauval, Hancock, Hawass et Obama! Un sacré mélange! Et pour le Futur, comme on me demande sans cesse ce que je pense du calendrier Maya même si je n'en suis pas une spécialiste, et de la date pour certains fatidique de décembre 2012 il me fallait faire une mise au point.

D'abord certains confondent les 17 calendriers Mayas et les calendriers Aztèques différents.(Je vous épargne de très longues explications).Sachez simplement que le calendrier Maya dont tout le monde parle c'est Tzlk'in, un des 17 existants et que celui-ci est basé sur le cycle des Pléiades que l'on trouve évoqué dans le Popol Vuh le Livre sacré Maya.
Or l'un des gros problèmes c'est que personne n'est tout à fait d'accord sur la date de départ de ce calendrier! (Par conséquent comment savoir quand il se termine avec exactitude !!) Il y a parfois des différences de centaines d'années d'écart. Il faut dire qu'on se base aussi sur 6 stèles trés différentes (stèles:Chiapa de Corso,Tres zapotes,El Baul,Abaj Takalik,La Mojarra,Tuxtla,Tikal) pour faire les calculs, car elles indiquent quelques dates d'événements, certaines stèles n'étant même pas maya mais antérieures: stèles olmèque et Izapan. (donc traductions pouvant être différentes). Ensuite la traduction des glyphes et la syntaxe maya sont très complexe (les mayas actuels critiquent beacoup notre façon de les lire et de les interpréter) et les tables numériques mayas de cycles très compliquées basées sur un système vigesimal (base 20) et impliquant les seules périodes B'ak'tun (or on ne parle jamais des périodes piktun, kalabtun, k'inchiltun et alautun qui sont des périodes parfois au dessus des baktun (donc des périodes plus longues impliquant quoi et jusqu'ou ??!!). Et puis vous avez les histoires de corrélations entre calendrier Julien et Grégorien. Sachez qu'il existe 14 corrélations différentes pour la date de création des Maya pour le calcul en calendrier julien (ex: corrélation: Willson, Goodman, Thompson etc...Laquelle choisir!!!???) Toutes ces données sont très aléatoires pour nourrir un ordinateur sérieusement.
Et puis il est bien curieux que l'on ne vous parle jamais d'une date: 21 octobre 4772 qui apparait dans le système actuel de calcul sur ce calendrier maya. Eh oui! Une date y est inscrite bien après décembre 2012 et comme une date de célébration. Sur la Table d'Inscriptions de Palenque. Donc de toutes façons ils ne pensaient pas que le monde finirait en 2012 !!!! De qui se moque-t-on? Pourquoi insuffler toute cette peur? 2012 est juste le début d'un nouveau cycle de voyage de notre planète...mais un cycle de remontée vers le centre de notre galaxie pour la première fois depuis longtemps. Et c'est ça qui est très important à comprendre, nous repartons enfin vers la lumière centrale de notre galaxie, après des siècles d'âge sombres, de descente et d'éloignement de notre coeur galactique.
C'est cela que l'on désire nous faire oublier...nous vivons une époque décisive et formidable du renversement des fausses valeurs...
Et fin 2012, la Terre amorce enfin une remontée pour une très longue période...Libre à nous de transformer le négatif du Passé en positif et d'essayer de réparer, de transmuter et de retrouver une joie bien nécessaire.

Bonne Année à tous!
Gigal

Gigal Research 2013 - 2015