Jeudi 27 Juillet 2017
uk fr es
On the road:
 
Impressions d'Amsterdam le 17 novembre 2008
Le lendemain matin de ma conférence à Amsterdam, toujours dans l'hotel de la conférence.

"Chers amis, il m'a fallu 48h pour décanter l'événement de la conférence d'Amsterdam, tellement de choses se sont passées. Près d'un millier de personnes présentes assidues aux conférences pour toute la journée et la soirée. 21 conférenciers, une vingtaine d'exposants plus toute la formidable équipe hollandaise d'encadrement et organisation.
Je dois dire que l'équipe de Frontier est tout à fait remarquable, bon accueil dès la gare (merci Aldo !), bon accueil à l'hotel (merci Herman pour tout ton organisation!), excellente équipe technique (ce n'est pas rien d'assurer un bon  son (j'avais un cameraman qui a filmé en HD toute ma conférence, pour un futur dvd ) dans une énorme salle de plus de 600 personnes, et mon PowerPoint a parfaitement fonctionné sur mon propre ordi, avec mes vidéos (un peu longues) au bon format.
Notre hôte à tous: Filip, a été parfait de finesse et de discrétion, j'ai eu la chance de partager plusieurs conversations sur l'Egypte avec lui (c'est un grand connaisseur et un excellent auteur allez voir son site dans ma rubrique: liens "new paradigm"), et sa table à ses côtés, au dîner des conférenciers et c'est un très intéressant convive. Ma première préoccupation a été mes 4 étudiants venant de la région parisienne comme supporters: l'équipe française de soutien! Et mes amis du métier venus d'Angleterre spécialement. Je me suis plongée ensuite dans tout un réseau de relations très diverses. Ma conférence n'étant qu'à 20h il fallait tenir jusque là dans toute cette foule.
J'ai vite retrouvé 3 personnes que j'avais connu à Londres il y a longtemps. Puis après avoir accordé une interview en anglais de 15 mn à la TV de Frontier (debout dans un couloir au milieu du brouhaha et avec des questions très provocantes!) J'ai retrouvé mon éditeur, celui du magazine "l'Egypte" venu parler avec notre hôte et me soutenir avec les revues. Nous avons pu avoir ainsi des discussions avec Filip de la Fondation Frontier Sciences très intéressantes sur les réactions des archéologues égyptiens en Bosnie (Je vais en 2009 y faire un tour pour vous en parler en détail) au sujet des pyramides là-bas. En fait cela bouge beaucoup. Je vais vous faire un article là-dessus très vite.
Ensuite j'ai beaucoup parlé avec plein de Hollandais du public qui me connaissaient pas. Ensuite j'ai parlé plus d'une heure avec un des conférenciers: Jan Peter de Jong qui a réalisé un dvd que j'aime beaucoup:"The cosmogony of the three worlds" au sujet du travail d'un péruvien de Cuzco qui a une théorie assez percutante sur les similitudes entre diverses ouvrages en pierres très anciens au Pérou, Egypte etc... Nous allons l'inviter pour le grand événement public que nous allons organiser au 1er trimestre à Paris pour le lancement de l'association Giza for Humanity. Comme cela vous connaîtrez en France son remarquable travail. J'ai pu parler aussi à plusieurs reprises avec le conférencier Geoff Stray (le spécialiste du calendrier Maya) et bien d'autres. J'ai parlé aussi avec plusieurs exposants dont un sur le grand poète épique Wolframs von Eschenbach et son Perceval qui m'a donné quelques clés intéressantes.
Puis les conférenciers ont été conviés à un dîner avec notre hôte (juste avant ma conférence, pas idéal!), mais les Dieux (égyptiens bien sûr) étaient là par un petit incident. Dès mon arrivée. J'étais au buffet du salon privé et là, un serveur m'a désigné du doigt à notre hôte en lui disant qu'à moi il s'adresserait en égyptien, ce qu'il fit bien sûr immédiatement avec moi qui lui répondit un moment dans sa langue. Or ce serveur ne savait pas que je faisais une conférence, ni qui j'étais, (le lieu du dîner était de plus éloigné) et quand on lui demanda comment il avait su que je parlais sa langue au milieu des 20 autres...il répondit:"Mon âme l'a su immédiatement!"....de quoi me remonter le moral juste avant ma conférence car je commençais à sentir la fatigue.
Celle-ci c'est très bien passée et mes longues vidéos les ont fait réagir d'étonnement. Ma conférence dénotait par rapport aux autres, étant un peu plus d'un style universitaire à la française: introduction, synthèse etc...et je me suis rendu compte à quel point les anglo-saxons ne sont pas habitués à celà préférant le sensationnel au détriment parfois du sérieux. Les questions du public ont été pour "que je leur parle de mes secrets" à quoi j'ai répondu que je ne parle que lorsque je peux prouver mes dires et que j'ai fait suffisamment de recherches...celà m'a renforcé sur ma propre spécificité...ce travail de fourmi que je fais depuis longtemps et qui se renforce petit à petit. Ce qui est très intéressant c'est que j'ai vu que ce public n'est pas habitué à découvrir d'autres sites que les 3 pyramides et le sphinx pensant même que c'est là tout ce qu'il y a d'interessant malgrè leurs lectures...là ils ont découvert bien autre chose et évidemment ils en voulaient plus! Mais j'étais limitée par le temps 45mn que j'ai dépassé quand même un peu. On m'a dit que m'on anglais était parfait...ouf! Nous verrons bien sur quel chemin m'entraîne dans le futur cette conférence."

Gigal

Gigal Research 2013 - 2015